23 mai 2018

Le séminaire d'intégration

Enfin la fête et une démonstration de ce que savent faire les consultants YI&Y ! Toute la bande des nouveaux s'est retrouvée pour le séminaire d'intégration, tenez-vous bien, qui était localisé à Florence, en Italie ! Je vous épargne le voyage en avion où les journeaux ont servi à créer des boulets permettant d'alimenter la guerre entre les rangs de droite et ceux de gauche. Je vous passe aussi le dîner dans un restaurant où Pantagruel lui-même aurait fini malade. Pour tout vous dire, je me suis retrouvé, suite à ces 3 jours de séminaire, incapable d'avaler quoi que ce soit pendant 48 heures suivies d'une semaine sans le moindre appétit ! En cause : stress et bombance.

Nous avons alterné chaque matin les réunions et ateliers de travail où se sonst succédé de nombreux orateurs internes du cabinet et quelques animateurs externes. L'après-midi était consacré au "team-building", c'est à dire à forger les équipes en soudant les gens entre eux. Deux types d'activités : visites culturelle d'une des plus belles villes du monde et activités sportives (quad dans la campagne environnante, initiation au beach volley sur une plage artificielle, loin de toute mer).

Mais le véritable team-building s'est opéré le soir, dans les bars de la ville, une fois que nous avons eu quartier libre, c'est à dire après le dîner, deux soirs de suite. Les groupes qui s'étaient rencontrés dans la journée formaient déjà des équipes compactes et ceux qui avaient eu la chance de cotoyer de jolies filles partaient déjà avec une longueur d'avance sur leurs congénères.

Posté par lebig4 à 12:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31 mars 2015

Les soirées du séminiare d'intégration

J'ai malheureusement jeté mon dévolu, lors de ce séminaire d'intégration à Florence, sur l'une des jolies filles qui étaient sacrément courtisées, mais auprès de laquelle je pensais avoir une chance. Nous sommes tous allés danser dans une boite de la ville, mais j'ai vite constaté qu'elle s'était très vite intégrée. Elle n'a pas tardé à lancer un slow langoureux avec un Directeur venu spécialement de Paris pour nous faire une heure de présentation et pour passer une nuit dans un lit chauffé. Impossible de rivaliser et de demander à l'impétrant de laisser un peu de place... je parle de place sur la piste de danse, ne nous y trompons pas ! Comme pour nous montrer où était son territoire, une de ses mains était solidement installée en-dessous de la ceinture de la demoiselle. Ces deux là se sont rapidement éclipsés pour ne plus reparaître de la soirée.

Le lendemain soir, il nous a fallu marcher beaucoup avant de trouver un bar ou une boite qui accepte de nous accueillir. En effet, tous les établissements à proximité de l'hôtel avaient décidé de nous interdire tout accès suite aux légers débordements de la veille. Imppossible de vous les décrire, je ne m'en souviens plus vraiment. Je suppose que l'alcool a vraiment coulé à flots, dans les gosiers et hors des estomacs trop sollicités.

Posté par lebig4 à 08:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,